Amateurs de photographie et photographes amateurs

Publié le Mis à jour le

IMG_2989
« The kite runner », photo d’Andreas Kosasih (Indonésie)

« On joue sur la terre ». Une quarantaine de photos signées par vingt-cinq amateurs du monde entier sont exposées à la Bibliothèque centrale de La Haye jusqu’au 24 août. Elles ont été sélectionnées dans le cadre d’un concours lancé pour la 4e année par la fondation Alliance française en partenariat avec Courrier International. 

Sur les cimaises installées pour l’occasion à la Bibliothèque centrale de La Haye, des regards du monde entier évoquent chacun à leur manière le même thème. Celui du jeu, au sens large. Un comptable en Irlande, un philosophe au Mexique, un ingénieur informatique au Nigeria, une graphiste en Russie, un dentiste en Indonésie, un étudiant en Chine, une prof à La Haye… Amateurs de photographie et photographes amateurs, ils ont suivis des cours au sein des Alliances françaises. Un réseau international qui compte huit cents établissements dans le monde.

Jeux d’eau, jeux de fortune, jeux de société, jeux sportifs, en couleur ou en noir et blanc, l’exposition décline des visions personnelles avec souvent une belle qualité d’inspiration. Portraits ou reportages, certaines photos saisissent sur le vif l’enfance qui s’amuse. Des adultes sont également pris en flagrant délit d’enfance comme cette dame qui saute sur une marelle dans une rue pavée du Portugal. D’autres jouent avec des mises en scène ludiques ou plus grinçantes. Tels cette aire de jeu déserte à Tokyo deux ans après Fukushima, ces enfants bandits et voleurs avec un pistolet sur la tempe et un couteau sous la gorge, ou ce vieil homme absorbé par une partie d’échec avec la mort dans un cimetière.

Les images de ces vingt-cinq participants ont été sélectionnées parmi deux-cent vingt dossiers, par un jury parisien sur le thème On joue sur la terre« C’est un tour du monde tout azimut des prises de vue et des thématiques », entrevoit Martin Beyer, directeur de l’Alliance française de La Haye, ravi de voir s’installer ici cette exposition qui à la fin de son parcours aura tourné au total dans une vingtaine de pays. « C’est la deuxième fois que nous recevons ce concours à La Haye. Nous avions exposé à l’Alliance française l’an passé mais la bibliothèque est plus adaptée et touchera plus de personnes qui passeront là par hasard. L’Alliance française aime mélanger les gens, les rapprocher, créer la curiosité », poursuit-il.

L’exposition, qui possède un double jeu de tirages, est partie de la Cité des Arts à Paris au printemps 2014. Elle était au Japon il y a peu, se tient simultanément en Belgique et partira ensuite à Rotterdam, au Nigeria et au Portugal. En 2016, le concours parrainé par Yann Arthus-Bertrand, se concentrera sur un thème dans l’air d’un temps préoccupant : « Climat, état d’urgence ».

Anne Leray

« On joue sur la terre », du 3 juillet au 23 août 2015 à la Centrale Stadbibliotheek de La Haye, Postbus 12653, 2500 DP Den Haag, tel : 070 353 44 55. Entrée libre.

IMG_2992
Photo signée Dong Liu, étudiant chinois.

Nadia Boutaghane. Enseignante française qui vit à La Haye, elle est l’une des lauréates de ce 4e concours photo auquel cent trente-trois Alliances françaises de soixante-six pays ont participé. Deux de ses images, prises aux Pays-Bas, sont exposées à la bibliothèque. « C’est un peu inattendue pour moi d’être là ! » confiait-elle modestement le 3 juillet lors du vernissage de l’exposition. L’une de ses photos a été choisie pour l’affiche de la déclinaison hollandaise de l’événement.

IMG_2982_3
Nadia Boutaghane
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s