Ai Weiwei parmi les réfugiés au Foam d’Amsterdam

Publié le

img_3113
Des murs de photos relatent l’histoire tragique des réfugiés, à travers le regard de l’atiste Ai Weiwei au Foam d’Amsterdam

L’artiste et activiste Ai Weiwei s’est embarqué aux côtés des réfugiés, les a rencontrés dans les camps dont celui de Lesbos en Grèce, les a suivis sur des bateaux, les a serrés dans ses bras… Cette expérience humaine est relatée en images au Foam d’Amsterdam avec l’exposition « Safe passage », visible jusqu’au 7 décembre. Exilé et lui-même réfugié à Berlin, enfin en possession de son passeport confisqué par les autorités chinoises pendant quatre ans, Ai Weiwei peut à nouveau voyager. Les milliers de photos prises pendant ce périple et postées au fur et à mesure sur son compte Instagram sont ici réunies. Elles s’additionnent sur huit immenses murs et reflètent avec intensité les espoirs et les tragédies qui se nouent en Méditerranée. Poignant.

AL

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s