Elles se sont taillé une place dans le monde de la mode

Publié le Mis à jour le

Coco Chanel, Jeanne Lanvin, Elsa Schiaparelli, Sonia Rykiel, Miuccia Prada, Maria Grazia Chiuri, Fong Leng, Iris van Herpen, Angela Missoni, Vivienne Westwood, Rei Kawakubo, Sarah Burton, Phoebe Philo… Toutes ont joué ou jouent un rôle dans l’histoire de la mode et se sont faites connaitre sur la scène internationale de la haute couture. Le Gemeentemuseum de La Haye leur rend hommage en consacrant une exposition aux pionnières et aux grandes figures de la mode. Une première à découvrir au Pays-Bas.  

A l’entrée de l’exposition qui s’est installée jusqu’au printemps au musée municipal de La Haye, un rappel historique nous remet en mémoire le fait que la mode a d’abord été affaire d’hommes, et que les femmes ont lutté pour se tailler une place dans un univers très masculin. Pour avoir plus de liberté dans leur exercice, les couturières ont d’abord créé leur propre guilde en 1675. Il a ensuite fallu attendre la Révolution pour que soient abolis les vieux rôles attribués à chacun des deux sexes par l’industrie de la mode. A savoir une place de choix pour les hommes considérés comme des experts habilités à tailler les vêtements les plus prestigieux, et une position secondaire pour les femmes vouées à être des petites mains assemblant les vêtements du quotidien.

On apprend également que le mot couturier est un dérivé du substantif féminin couturière et non l’inverse. Au XIXe, Charles Frederick Worth décida en effet de ne pas être connu comme tailleur mais comme couturier. Chapeau à ce monsieur. Le XXe siècle sera ensuite décisif pour la place des femmes dans la mode, et la révolutionnaire Coco Chanel qui savait tenir tête à un monde d’homme fait figure de pionnière en France.
 
« Beaucoup de femmes travaillent avec les mains, le coeur et la tête » peut-on lire. Quand il est question de mode, il est question du corps et de tout ce qu’il véhicule : langage, identité, sensualité, sexualité… La mode a été un acte d’émancipation et de libération pour les femmes. Par ce biais là aussi, elles ont repris le contrôle de leur image, sont sorties des rôles qu’on voulait leur faire enfiler et ont également fait avancer leurs droits.

Une mode de plus en plus éthique, féministe et engagée

De plus en plus politique, la mode s’est teintée de revendications sociales et féministes. Pour certaines créatrices, elle est un médium pour exprimer et véhiculer des opinions, d’autant plus à l’ère de #Metoo. Maria Grazia Chiuri, designer en chef chez Dior et son collectif d’activistes Nous devrions tous être féministes fait figure d’exemple. 

Le parcours souligne ce que chaque créatrice a apporté à la mode, contribuant à son évolution. L’élégance bien sûr, une forme de valorisation, de confiance en soi et d’adéquation aux époques, mais aussi la liberté de mouvement, le confort, la diversification des matières et des tissus, la solidité et la qualité, et désormais la notion de durabilité pour une mode plus écologique et plus éthique. Entre héritage et innovation, cette somme d’innovations et de revendications a tissé la mode d’aujourd’hui. Jusqu’à ces fascinantes robes sculpturales imprimées en 3D par la styliste néerlandaise Iris van Herpen, repoussant les limites de la main humaine en utilisant les machines. 

L’exposition collective du Gemeentemuseum remonte à grands traits le fil d’une histoire passionnante dans laquelle les femmes se sont impliquées corps et âme, et rend hommage à leur talent et à leurs audaces. Elle aurait cependant pu être plus ample, avec davantage de documentations et de photographies, ne serait-ce que parce que l’idée qui a prévalu à sa concrétisation est excellente.  Une chose est sûre et ça ne fait pas un pli : les temps ont changé. Il n’y a jamais eu autant de femmes la tête des maisons de mode.

Anne Leray

« Femmes fatales, strong women in fashion », jusqu’au 24 mars 2019 au Gemeentemuseum de La Haye. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s